Samedi 6 juin, à Serreslous, l'ASCH  a tenu son assemblée générale. Près de 200 supporteurs ont assisté à cette réunion et ils ont pu constater que la saison 2014-2015 a été excellente sportivement et financièrement.


Beaucoup d'équipes ont ramené des trophées, dont la super-coupe « Sud Ouest » conquise à Pomarez par l'équipe 1 après un match abouti contre le Réal-Chalossais. La montée en Nationale 3 après une année passée en pré-Nat, permet au club de voir la saison prochaine avec optimisme.

À l'issue de cette assemblée, Le Planchot et la béchigue a offert aux supporteurs présents un repas servi dans les arènes de Serreslous.

Jean-Louis Tastet

ASCH BOUDY 16 05 2015

L'ASCH a laissé filer le titre de Champion d'Aquitaine Pré-Nationale au 
profit de son dauphin Boudy-Villeuneuve.
Transparents en première période, les chalossais ont bien failli renverser la
tendance en deuxième période, mais le manque d'adresse fut fatal.
L'ASCH trouve la faille d'entrée de jeu par Fernandez près du cercle, mais c'est Boudy qui fait preuve d'efficacité par Vidal et Chevalier. 6-8 à la 4e. Les Lot-Et-garonnais annihilent les attaques landaises par une défense haute, et a contrario, l'ASCH est très permissif. La réussite est de plus en faveur des visiteurs: Abbassi, Vidal et encore Chevalier y vont de leur triple. Bayle leur répond pour limiter un peu la casse à la 10e 20-29. Mais Boudy continue sur sa lancée, et l'ASCH est à la traîne. Chevalier enfonce le clou à la 14e, l'écart enfle 24-40. Le contraste est bien réel, d'un côté Boudy qui déroule son jeu et qui est insolent d'adresse, et de l'autre l'ASCH qui ne rentre pas un tir, et qui subit les foudres adverses quasi sans réactions. L'écart à la pause est révélateur: 35-55.
Le sursaut d’orgueil attendu a bien lieu, et les joueurs le doivent bien à
leurs supporters qui embrasent la salle en continue de leurs chants!
Dès la reprise, l'ASCH intensifie sa défense et son pressing sous l'impulsion
de Dussarrat. Ce dernier conclut deux contre-attaques: 43-57 à la 22e.
Ses coéquipiers lui emboîtent le pas, et Boudy perd des balles.
Dussarrat encore lui est intenable et conclut un 15-5 en faveur des bleus
qui recollent 50-60 à la 25e. Mais ils laissent quelques forces et Abbassi
redonne de l'air aux siens avec 7 points consécutifs.
Boudy bascule à la dernière bouée avec un confortable matelas 52-69.
Les bleus donnent tout dans ces dix dernières minutes. Plus durs et
agressifs en défense, ils ne laissent que très peu de tirs faciles à leurs
adversaires. Ils récupèrent de nombreux ballons, toujours avec Dussarrat
en chef de meute, et Fernandez sous le cercle. 62-73 à la 36e, les
supporters chauds bouillants y croient encore! Mais l'ASCH se confronte
toujours à un manque de réussite à longue distance; Monblanc, Dabadie, Bayle
voient tous leurs tirs finir sur le cercle (5/24 à 3pts au total), difficile
de gagner dans ces conditions. Boudy finit donc la rencontre en tête et remporte le titre.

ASCH STADE MONTOIS coupe des Landes


On connaît depuis samedi le dernier participant des 8e de finale de la Coupe des Landes; et c'est l'ASCH qui a oblitéré son billet en s'offrant le scalp des Montois, au terme d'une rencontre très défensive.
> Les Montois entament la rencontre pied au plancher. Ruop est intenable lors de ces dix premières minutes (13 pts). Seul Monblanc arrive à trouver la faille dans la défense adverse très stricte. On s'en remet aux lancers francs côté ASCH pour limiter la casse à la première bouée: 25-18.
> Mais le passage sur le banc va être bénéfique aux locaux, la machine offensive se met en route. Gilbert se joue de son défenseur et Dussarrat conclut une contre-attaque de feu: 32-20 à la 14e. Dabadie retrouve de sa verve mais Ipouk lui rend la pareille sous le cercle. Sayah lui emboîte le pas, 37-30, mais Laborde répond à 6,25m. Le jeu devient brouillon mais s'équilibre; l'ASCH tient la dragée haute à son adversaire et vire en tête aux citrons 48-37.
> Les défenses sont beaucoup moins permissives dès la reprise, les deux formations se rendent coup pour coup. Samaké écrase un dunk ravageur, mais Gilbert se met en mode guerrier et impose son jeu sous le cercle 56-42 à la 25e. Ruffier rappelle ses troupes, et le résultat ne se fait pas attendre. L'impact physique monte d'un cran côté jaune et noir, et les bleus s'enlisent quelque peu. Mais ils s'accrochent et gardent un petit matelas d'avance 60-51 à l'amorce du dernier acte.
> Mais les Montois passent la surmultipliée, Ruop va provoquer un 2+1 et fait grimper la tension et le suspens: 60-55 à la 33e. Les bleus n'ont plus un tir facile, mais les Montois n'en profitent pas. Et l'ASCH hausse aussi sa densité défensive, et les deux équipes sont en panne de solutions offensives. Les tirs sont durs, forcés. Orfila diminue l'écart 63-61, mais Gilbert dessous, et Costedoat d'un flotteur redonnent un peu d'air aux horsarrois: 65-61 à 1min30 du buzzer. Tout va se jouer sur la ligne de réparation, et à ce jeu-là, les Montois échouent, tandis que Bayle côté ASCH ne tremble pas.
> Philippe Carrère (coach ASCH): "Ce soir, les "petitous" ont battu la grande équipe de Nationale 2 du Stade Montois, c'est très bien! Mais ne nous trompons pas d'objectif, le match le plus important de la saison sera samedi prochain en championnat face à Gaujacq".
>Didier

ASCH STADE MONTOIS coupe des Landes

Les 1/16e de finales de la Coupe des Landes de basket n'ont pas encore vu
leur épilogue. En effet, le parcours du Stade Montois en Coupe de France
avait fait décaler cette ultime rencontre.
Une rencontre plutôt déséquilibrée sur le papier, le Stade Montois évoluant
en Nationale 2, et les chalosssais en Pré-Nationale. Mais le parcours de
chacune des formations dans son championnat respectif est inverse:
les Montois, bataillant ces derniers jours pour assurer leur maintien dans
l'élite du Basket landais, tandis que l'ASCH est en bonne posture pour
valider son pari de remonter en Nationale 3.
Ces deux formations qui se sont déjà rencontrées sur le même terrain le
03 janvier dernier en Coupe de France, et où les Montois s'étaient imposés..
...en prolongation. Les Serreslousiens-Colombins-Horsarrois, s'étaient fait
"marcher dessus" pendant les cinq premières minutes, les jaunes et noirs
imposant leur densité; mais c'était sans compter sur le regain d'énergie des
locaux qui avaient fini par pousser leurs adversaires en extra-time!
Valverde à la baguette, et le duo Ipouk-Orfilla sous les panneaux auront à
cœur de valider un second billet dans ces arènes.
Mais l'ASCH ne l'entendra pas de la sorte et l'enjeu du match sera tout
autre; boostés par leurs bons résultats en championnat, motivés par leurs
bonnes prestations cette saison face à des équipes de Nationale, les
compères de Dabadie vendront très chèrement leur peau. Bayle et Gilbert
ont l'habitude de ce niveau, de ce rythme, et vont tirer la jeunesse
horsarroise vers le haut, à se surpasser.
La tâche est immense pour l'ASCH, mais qui dans ce département peut se
vanter à l'avance de savoir qui s'imposera dans un match de Coupe de Landes...?
C'est bien ce qui fait, et qui fera encore pendant de nombreuses années et
générations, le charme de Dame Coupe!

DIDIER

Article de CDC par Filou

Imprimer

Thomas LACAULE

Thomas LACAULE

L’ASCH MET FIN À LA BELLE SÉRIE DES "CADETS".

Après 7 victoires de rang, les Cadets de Chalosse chutent à domicile face une équipe de l’ASCH qui aura fait forte impression. Si les Castel Gaujacquois conservent la tête de la poule, le duo qui suit à savoir l’Elan Tursan et l’ASCH est des plus menaçant.

La salle Paul Lacoste est bien garni pour un accueillir ce derby au quasi tiers du championnat. Les deux équipes mettent d’entrée du rythme mais par trop de maladresse, le score a du mal à décoller (4-4, 4ème). Chez les locaux, Orreindy et Lacaule prennent les choses en main en rentrant un triple chacun mais coté visiteurs, le capitaine Dabadie est étincelant avec 11 points dans le quart dont 1 panier primé (14-15, 8ème puis 16-21 10ème).

A l’entame de la 2ème période, Mauvoisin par 2 fois et Lesbarreres relaient leur capitaine au delà des 6,25 m. Comme Fernandez s’oppose habilement comme dernier rempart, les « Cadets » sont scotchés sur place (22-31, 15ème). Le temps mort local remet les sang et or sur les rails qui recolle à coup de lancers francs et sur une ultime pénétration d’Orreindy au buzzer. Un 8-0 scelle ce deuxième quart (30-31).

Le troisième quart voit l’ASCH repartir de l’avant avec en premier lieu Mauvoisin de prés puis Dabadie qui répond à un triple de Dussoulier (33-40, 22ème). Le feu follet Monblanc s’invite également à la fête avec également un panier primé et deux pénétrations. Et comme, Mauvoisin et Dabadie rentrent respectivement leur 3ème tirs longue distance de la soirée, l’étreinte et bien ciel et blanc (40-50, 27éme). Malgré tout, Lacaule puis Robinson parviennent à sauver les meubles en fin de période (48-55).

Dès l’entame du dernier quart, les duettistes Dabadie et Monblanc continuent leur festival. Le jeune ailier ciel et blanc ajoute notamment 2 triples supplémentaires son compteur. Lacaule et Robinson ont beau lui répondre, l’écart à avoisine toujours la dizaine d’unités en faveur des visiteurs (53-64, 35ème). Le baroud d’honneur des « Cadets » mené par Lacaule est vain et tourne plutôt à la démonstration pour l’ASCH avec cet ultime panier primé de Dabadie (son 4ème de la soirée et le 11ème de sa formation). Victoire sans appel de l’ASCH : 64-75.

Feuille de match :
Lieu :
Gaujacq. Arbitres : MM. Sauvignon et Chevillot. Spectateurs : 500. Quart temps : 16-21 ; 14-10 ; 18-24 ; 16-20. Mi-temps : 30-31. Score final : 64-75.

Castel Gaujacq : Lesca 0, Lacaule 17, Lahouratate 2, Robinson 11, Lalanne C. 0, Dossarps 6, Orreindy 12, Esponda 8, Lalanne P. 2, Dussoulier 6.

Avenir Serreslousiens Colombins Horsarrois : Mauvoisin 14, Forsans 2, Costedoat 2, Lesbarreres 3, Dabadie 25, Laborde 0, Monblanc 18, Fernandez 4, Gilbert 7.

NATIONALE 2

MEY BISTE!

        MEY HAOUT!

                   MEY HORT!

Diaporama cliquez ICI

Boutique ASCH ICI

jumelage avec GOIERRI

voir


L'ASCH sur Facebook: 

cliquez ici

La newsletter

par mail !

 

Réservé aux abonnés,

licenciés et partenaires

un mois, une idée ici